GPSO : premier courriel aux élus de MACS

mardi 25 janvier 2022
par  Maitre de la toile
popularité : 8%

Madame la Conseillère Communautaire de MACS,
Monsieur le Conseiller Communautaire de MACS

Tout d’abord, les Amis de la Terre des Landes tiennent à vous adresser tous leurs meilleurs vœux pour cette année, qui, espérons le, sera de meilleure facture que les deux précédentes.

Comme vous le savez sûrement, le grand Dax a décidé de ne pas financer la dernière lubie de notre Président de Région. Nos voisins Basques ont fait de même et sont allés encore plus loin en indiquant clairement qu’ils ne souhaitaient pas voir ce projet aboutir.

Vous savez certainement que les Amis de la Terre, avec d’autres associations, se battent contre ce GPI2 depuis 2006.

Une rumeur persistante indiquerait que Monsieur Rousset, en manque de financement, souhaiterait que vous apportiez votre contribution à ce funeste projet.
Il faut que vous le sachiez, notre président de région n’hésite pas à manipuler les faits. Tout d’abord, la ligne nouvelle qui vous sera proposée entre Laluque et la frontière espagnole n’est pas une LGV, mais une ligne classique au standard Européen, à l’image très proche de la ligne actuelle Bordeaux Dax quasiment remise à neuf. Elle n’a pas passé l’étape de l’enquête publique, pour une raison simple, son coût de fabrication est beaucoup trop élevé.

On vous proposera donc de financer une double LGV entre Bordeaux et Toulouse, et Bordeaux et Dax. Ce financement n’entre pas dans vos attributions. L’impact de votre choix sur vos électeurs ne sera pas négligeable. Nous venons de faire une simulation qui n’est qu’un ordre de grandeur. Le GPSO donnerait pour tous les ménages fiscaux landais une dette de 1 956 €. Un ménage montois devrait s’être vu d’ores et déjà attribué une dette de 3 504€, alors qu’un dacquois reste à 1 956 € en lieu et place de 3 854€. Par ces temps difficiles, il est important de bien prendre en compte ces données calculées à partir du protocole de financement qui vous sera soumis. Ces valeurs seront vraisemblablement plus fortes que prévues, si par malheur ce projet se réalise. En effet, en ses articles 5 et 6, le protocole stipule que tous les dépassements , tous les refus de financement, seront à la charge exclusive des collectivités locales. De même, Monsieur Rousset se vante d’un financement européen qualifié "d’hypothèse" de 20%. Or s’il venait à manquer, l’article 5 stipule que le trou serait comblé par les collectivités locales. Nous n’avons toujours pas obtenu la confirmation de ce financement hypothétique européen.

Pour rappel, le coût à terminaison de la LGV Tours Bordeaux de 302 km atteignait 7,8 Milliards d’€ au lieu des 5,23, puis 6,7 Md € prévus lors de la signature du protocole de financement. Le GPSO, lui, est déjà sur une base de 14,3 Milliards d’€ pour 327 km de LGV. Tout augmente, le Km de LGV tournera autour de 40 millions d’€ soit l’équivalent de 4 EHPAD par Km ou environ 2 collèges, ou la moitié d’un lycée. Ceci pour faire circuler 12 TGV par jour selon la SNCF soit 6 A/R . Mais nous vous expliquerons cela dans de futurs envois, qui nous l’espérons vous apporteront un éclairage complémentaire.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement supplémentaire.

Nous vous remercions de votre attention

PDF - 243.6 ko
Macs : Financement GPSO
PDF - 271.5 ko
Protocole surligné pour lecture rapide

Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 4 octobre 2022

Publication

693 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
9 Auteurs

Visites

8 aujourd’hui
262 hier
826133 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés