LGV Réunion publique de Mouguerre

dimanche 14 novembre 2021
par  Maitre de la toile
popularité : 18%

Nous étions présents à la réunion publique d’information de Mouguerre co-organisée par le CADE, et des élus de la communauté Basque.

Ces élus étaient présents le 06 novembre à la convocation de Monsieur Rousset président de Nouvelle Aquitaine. Ils nous en ont fait un compte rendu succin.

Les élus ont noté l’absence du préfet coordonnateur du projet, pourtant élément essentiel du lien entre l’état et les collectivités.

La présentation du Cade portait pour l’essentiel sur l’écart important entre les promesses, les projections pour 2020 faites en 2006, ou corrigées en 2013, et la réalité de 2021. A l’issue de cette présentation, nous avons abordé plusieurs points qui font question, tant pour les associations, que pour les élus.

  1. Le financement Européen attendu pour la LGV Bordeaux Toulouse est il réel ou fantasmé ?
  2. Quelle est la position de la commission européenne suite à l’audit de la Cour des Comptes Européenne à auquel nous avions participé ?
  3. Quelles sont les raisons de la persistance du mythe LGV = développement ?
  4. Combien de trains s’arrêteront dans les deux villes Landaises et Bayonne ?
  5. Quel est ce fantasme de Monsieur Rousset du 3° rail à la frontière
  6. Les "mensonges éhontés", les approximations volontaires (?) des discours de Monsieur Rousset
  7. Quelles sont les raisons du déclin du fret
  8. Que se passera t il si une collectivité refuse de payer pour Bordeaux Toulouse ?

Les élus nous ont expliqué qu’ils n’ont obtenu aucune réponse de la part de Monsieur Rousset lors de la réunion du 6 novembre.

Nous avons survolés les "mensonges" et approximations proférés par Monsieur Rousset :

  1. La ligne Bordeaux Hendaye est vétuste alors qu’elle vient d’être entièrement rénovée
  2. Le gain de temps par la LGV, qui serait simplement de l’ordre de 4 minutes sur Bordeaux Dax sans arrêt du TGV
  3. Une LGV c’est favorable à l’infiltration de la pluie, alors qu’il existe une étanchéification de la voie, avec rejet extérieur des eaux et désherbants.
  4. Une LGV c’est la biodiversité, alors que la SNCF a l’autorisation d’utiliser des désherbants chimiques.
  5. La ligne Bordeaux Hendaye est saturée, alors qu’elle est utilisée au quart de sa capacité sur les points les plus durs de Facture et du pont de l’Adour.
  6. L’Y Basque va permettre l’explosion du fret, alors que cette infrastructure est un super RER ente les 3 métropoles basques sud inapte au fret.
  7. Le troisième rail espagnol permettra le transfert massif de trains, alors qu’on ne sait pas jusqu’où il va, car tout le réseau espagnol devrait être équipé ce qui est impossible.
  8. Le mur de camion croissant, alors qu’il est quasiment stable depuis 2002.

Pour la plupart des questions posées, les réponses probables que nous avons apporté dans notre document : "GPSO assez de mensonges !" semblent d’actualité. Le document en bas de page contient les liens vers notre site et nos sources.

Nous demeurons disponibles pour tout éclaircissement, toute information, ou pour toute réunion publique qu’un groupe de citoyens organiserait.

Voici le diaporama projeté par le Cade :

PDF - 2.6 Mo
Diaporama du Cade

Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 26 novembre 2021

Publication

654 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

483 aujourd’hui
318 hier
612928 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés