Avec l’aide de Google et Facebook l’Inde attaque les militants pour le climat

samedi 29 mai 2021
par  Yan lou Pec
popularité : 5%

Apparemment, se faire complice des violations des droits humains est le prix à payer pour continuer d’accéder au plus grand marché d’utilisateurs numériques après la Chine.

Article de Naomi Klein paru dans The Intercept


Photo de Rajesh Balouria sur Pixabay

Ce long article nous montre une fois de plus que les écologistes sont en première ligne face à la répression.

Il nous montre aussi que le capitalisme n’a aucun scrupule à s’associer à un Etat de plus en plus fascisant qui prône le racisme et l’extrémisme religieux.

Il nous montre le rôle croissant que jouent les géants des réseaux sociaux dans le soutien à des états répressifs, pourvu que le tiroir caisse se remplisse.

On voit aussi comment le gouvernement indien est prêt à sacrifier sa paysannerie pour ouvrir les portes du pays aux géants de l’agrobusiness international.

Même si l’Inde est un pays lointain, peu connu et peu évoqué dans nos media trop souvent centrés sur l’Europe et l’Amérique du Nord, ce qui se passe là-bas est un avertissement pour nous aussi.

Bonne lecture

C.

Artile complet :

PDF - 1.2 Mo
Naomi Klein : Inde, Google, Facebook, répression

Avec l’aide de Google et Facebook l’Inde attaque les militants pour le climat

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 25 septembre 2021

Publication

643 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

160 aujourd’hui
289 hier
573497 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés