CP AT Landes suite à la garde à vue de notre président National

lundi 10 décembre 2018
par  Maitre de la toile
popularité : 7%

Crise climatique et climat de crise ! Les militants de la cause climatique enfin libérés !

21 heures de garde à vue pour une manifestation pacifique.

(Risques encourus : peine de 6 mois de prison et 7.500€ d’amende !)

Les Amis de la Terre des Landes ont appris, avec stupeur l’interpellation et la mise en garde à vue de Florent Compain, président des Amis de la Terre France et de Denys Crolotte, membre du Mouvement pour une Alternative Non-violente, à l’issue de la manifestation pacifique pour le climat à Nancy.

Cette manifestation déclarée depuis plusieurs mois, a été interdite la veille par la préfecture. Elle a été maintenue par les organisateurs, comme partout en France, et s’est déroulée dans le calme avec plus de 1500 participants. De plus, 75 personnes se ont déclarées co-organisatrices, mais la police a arrêté seulement deux d’entre elles : Florent Compain des AT et Denys Crolotte du MAN.

Les Amis de la Terre Landes dénoncent :

  • La criminalisation des mouvements sociaux et environnementaux en France. Certes nous n’en sommes pas encore au niveau de la Russie où nos collègues des Amis de la Terre se font tabasser (Andreï Rudomakha) ou emprisonner (Yevgeni Vitishko), de l’Indonésie où Indra Pelani, un jeune militant proche des Amis de la Terre, a été assassiné ou de l’Amérique centrale où Berta Cacérès a été assassinée et le militant des Amis de la Terre du Mexique, Gustavo Castro Soto laissé pour mort.
  • La dérive autoritaire et anti-démocratique actuelle. Rappelons-nous comment l’état d’urgence a été utilisé pour réprimer les mouvements sociaux. Pour mémoire, en novembre 2015, une ferme bio avait même été perquisitionnée en Dordogne et de nombreux militants écologistes empêchés de participer à la COP sur le climat ! Oui, la dérive autoritaire et anti-démocratique actuelle que nous vivons en France nous inquiète.

On ne peut manquer de faire le lien entre l’arrestation de Florent Compain à Nancy et la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaire de Bure (proche de Nancy). L’État essaye de réduire au silence la résistance contre un projet industriel nucléaire qu’il cherche à imposer par tous les moyens possibles. Les opposants au projet d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure ont fait l’objet en juin d’une vague de perquisitions et d’arrestations sans précédent. Fait extrêmement grave, même un avocat qui défend les militants a vu son cabinet perquisitionné et a été arrêté !

La réalité est qu’aujourd’hui, les citoyens qui se mobilisent pour le climat et des gilets jaunes sont en train de créer de nombreux ponts et se rejoignent sur le même constat : pas de justice sociale ou climatique sans une réduction forte des inégalités. En enfermant les militants qui essayent de bâtir ces ponts, l’Etat s’isole, alimente la colère et retarde une solution politique à la hauteur des enjeux.

Les Amis de la Terre Landes dénoncent une dérive sécuritaire de l’Etat et la privation du droit constitutionnel à manifester, qui plus est de façon non-violente, et pour une cause d’intérêt général : la lutte contre les changements climatiques. »

Au lieu de s’attaquer aux militants écologistes, le pouvoir ferait mieux de s’attaquer aux causes de la crise climatique ! Les Amis de la Terre des Landes attendent toujours une vraie transition énergétique dans le respect de la justice sociale et exigent l’arrêt immédiat de la répression des militants écologistes.

PDF - 553.3 ko
CP AT Landes

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 mars 2019

Publication

563 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
9 Auteurs

Visites

2 aujourd'hui
156 hier
282494 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté