Orist de mieux en mieux

mercredi 20 septembre 2017
par  Maitre de la toile
popularité : 14%

L’été est passé, voici le moment des récoltes. Notre récolte : les résultats de diverses mesures concernant l’EDCH (Eau Destinée à la Consommation Humaine).

Rien ne change si ce n’est quelques aggravations dans la qualité de l’eau potable (EDCH)

Nous avons appris par la bande que le SIBVA, structure publique, a organisé une réunion autour d’un exposé de la chambre d’agriculture sur les travaux qu’elle a menés visant à améliorer la qualité de l’eau du côté d’Orist.

Bien entendu nous n’avons pas été informé et encore moins convié. Pourtant nous aurions peut être pu enrichir le débat. Il semblerait que dans les Landes l’ancienne pratique féodale persiste. Il se murmure même qu’un élu de la zone aurait été viré de la réunion. Y aurait il des élus indésirables lorsqu’ils demandent une eau conforme ? Nous n’osons penser que le SIBVA souhaite cacher des données. Nous allons lui demander l’envoi des documents utilisés lors de cette soirée. Nous ne doutons pas qu’il nous les fournira dans les plus brefs délais.

Pour compléter les données distribuées lors de cette réunion voici les résultats de mesures de la qualité de l’eau, et plus bas du Lespontès la rivière d’Orist.

Petites remarques :

  • Etant donné que les usines de potabilisation concernées sont transparentes pour les pesticides, nous considèrerons la LQ de 0,1 µg/l pour les pesticides de l’EDCH valable pour toutes les eaux
  • Nous considérons une non conformité à 0,1 µg/l pour les pesticides de l’EDCH. En effet, nous ne savons pas si une eau rendue conforme par la grâce de l’arrêté préfectoral conserve cette propriété exceptionnelle en dehors des limites de l’arrêté. Nous ignorons également si un consommateur provenant hors de la zone définie par l’arrêté, est immunisé des effets éventuels de l’eau non conforme en y pénétrant comme l’est un ressortissant local. L’académie des sciences, comme l’ANSES, ou le conseil d’état ne semblent pas s’être prononcés.
PNG - 64.9 ko

L’eau "potable d’Orist. Remarquable effort dans la continuité de la non conformité. De plus, nous doutons de la totale efficacité des lourds investissements projetés.

PDF - 38.5 ko

Le tableau des données en jaune la LQ la ligne jaune à ne pas franchir, en rouge les mesures qui ont franchi la ligne jaune.

PNG - 30.2 ko

Usine d’EDCH Angresse Sibva (d’après ARS et relevé Tosse)

A Tosse qui reçoit un mélange à 60% d’Angresse, et 40% d’Orist le 24/08/2017 l’Esa-Metolachlore était mesuré à 0,169 µg/l, le 26/07/2017 la valeur était de 0,232 µg/l. Mélangez deux origines non conformes, vous obtiendrez du non conforme.

Et voici spécialement pour ceux qui croient encore que les pratiques agricoles initiées par la chambre d’Agriculture et les vendeurs de pesticides ont permis de progresser dans la non pollution du Lespontès.

PNG - 43.7 ko

Nous remarquons, immédiatement que le record de mai 2009 à 7,40 µg/l de métolachlore est pulvérisé à 8,24 µg/l en mai 2016. Et dire que la chambre d’agriculture pavoise avec une baisse que nous avons démontrée fictive de 40% d’épandage de métolachlore sur le bassin versant d’Orist entre 2012 et 2015. Avons nous à faire à un agriculteur qui n’a pas été informé, ou à un malfaisant ? Nous attendons avec impatiente les résultats de la campagne 2017.

Pour compléter nous présentons une série de données sur le glyphosate, et un de ses métabolites. Ces deux molécules ne se trouvent pas dans les nappes profondes destinées à l’EDCH, mais l’agrochimie étant en passe de perdre le combat d’arrière garde sur la suppression de cette molécule, nous avons trouvé intéressant de fournir ces mesures qui montrent là aussi le danger du ruissellement pour ces molécules estimées cancérogènes, et probablement de la famille des perturbateurs endocriniens.

PNG - 50.1 ko

De plus, dans ce contexte tendu, les agences de l’eau se voient réduire leur budget. C’est si grave que l’ensemble des responsables de ces agences et l’Association des Maires de France dénoncent ce hold Up. Les plus de 100 000 Landais qui n’ont pas d’eau conforme et qui désirent boire propre pourront boire du vin bio, ou de l’eau en bouteille... Dans ce dernier cas les industriels de l’eau en bouteille remercieront les responsables de la non conformité de l’eau du robinet.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 novembre 2017

Publication

522 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

58 aujourd'hui
94 hier
218334 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés