Le projet de golf de Tosse maigrit

mercredi 5 mars 2014
par  Maitre de la toile
popularité : 2%

Dossier complet ici

On nous l’avait assuré, voir notre précédent article, On allait voir ce qu’on allait voir.

A Tosse au milieu de rien, dans un paysage inscrit, nos brillants stratèges politiques nous annonçaient un énorme projet golfique. 3 golfs de 18 trous sur lesquels allait se dérouler la Ryder Cup de 2018, et bien entendu un projet immobilier de très haut de gamme.

Nous étions en juillet 2012. Depuis silence total, rien ne filtre. Et puis, nous apprenons que des études environnementales sont entreprises. Il semblerait que, pour partie, cela se fasse dans la plus grande illégalité. En effet, un agriculteur a découvert l’installation d’un puits de mesure sur son terrain. Les travaux auraient été faits sans son autorisation.

Quant un projet est franchement douteux pourquoi lui rajouter du plomb dans l’aile, en diffusant l’information ? Nous sommes contraints de pêcher tout azimut. Nous vous conseillons le petit film de I télé. Vous y découvrirez un maire qui possède des cartes, mais nous annonce un golf réduit de moitié. Nous ne sommes plus qu’à un 18 trous associé à un 9 trous, en lieu et place de 3 golfs de 18 trous sur 210 ha de parcours. La surface totale passe de 320 ha à 220 ha. En ce qui concerne l’immobilier très haut de gamme qui est la vraie raison de ce projet, rien n’est dit. Surtout qu’un des hôtels haut de gamme voisin vient de fermer, et qu’un autre est en grande difficulté par manque de rentabilité.

Quand aux emplois, ils ont été divisés par 4. Rappelons qu’en matière de promesse d’emplois, le camarade chef de notre maire sait de quoi il parle. Le Duc d’Aquitaine avait, en 2008, fait voter une motion par son Conseil Régional. Cette motion stipulait que la LGV Tours Bordeaux allait créer 100 000 emplois durant sa construction (référence 2008-2973(P)). Ils furent moins de 4 500 au pic et son autour de 2 000 à 3 ans de la fin du chantier.

Mais nos bons politiques continuent leurs rêves éveillés. En juillet 2012, ils nous affirmaient déjà que le complexe de Tosse était une pièce maitresse de l’organisation de la Ryder Cup. Alors que nous leur signalions que la décision était déjà prise depuis plus d’un an et que l’épreuve se déroulerait sur le golf National à St Quentin en Yvelines. Mais nos politiques landais ne lisent peut être pas le Point. Toujours est il que, dans cette interview, le vice président du Conseil Général laisse affirmer par la journaliste que le golf est sélectionné pour la Ryder Cup. Ce qui est toujours aussi faux. Alors, incompétence, inconséquence, ou mensonge ?

La Ryder Cup c’est en 2018, mais, vu les délais administratifs, et la durée du chantier, si ce projet se faisait, ce qui serait déplorable, il ne serait pas prêt à temps.

Par contre on parle d’argent de beaucoup d’argent. Mais l’argent de qui ? De l’argent public pour de bonnes subventions destinées à un promoteur privé, qui va construire un nouveau GPI2 (Grand Projet Inutile, et Imposé) ?

Lors de l’élaboration du SCOT de MACS, nos politiques nous avaient affirmé haut et clair que l’artificialisation des terres c’était fini. Promesses à la lune, encore une fois...

http://www.lepoint.fr/sport/la-ryder-cup-2018-en-france-17-05-2011-1331682_26.php

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/actualites/sport/la-ryder-cup-2018-a-saint-quentin-en-yvelines/

http://www.ffgolf.org/Ryder-Cup-2018/La-Ryder-Cup

http://golf.lefigaro.fr/actualite/ryder-cup/2013/03/21/01002-20130321ARTWWW00009-ryder-cup-j-2018.php

MPEG4 - 30.5 Mo
ITélé

http://www.youtube.com/watch?v=d5kWBaBg2TY


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 26 mai 2017

Publication

489 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

52 aujourd'hui
106 hier
200301 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés