Biscarrosse : les conteneurs n’ont pas de tenue.

lundi 21 mai 2012
par  AT Pays de Born
popularité : 14%

Les conteneurs verdissent depuis quelques semaines la voierie biscarrossaise, printemps sombre et tardif d’une opération commencée il y a à peu près six ans : le ramassage industrielle des ordures ménagères. Ci-dessous se trouve réactualisé un texte de 2006 toujours d’actualité.
La solution de collecte des déchets ménagers au moyen de conteneurs présentent plusieurs aspects négatifs :

  • Elle déresponsabilise le citoyen en rendant anonyme le dépôt des sacs dans les récipients collectifs (à notre connaissance un conteneur pour 5 maisons).
  • Elle contribue à créer une verrue dans le paysage urbain et rural en établissant un nouvel équipement urbain disgracieux et permanent, scellé sur la voie publique.
  • Elle est source de nuisances olfactives, particulièrement pendant les fortes chaleurs.
  • Les conteneurs sont de véritables aspirateurs à déchets de toutes sortes et tous mélangés : encombrants, déchets verts, fermentescibles, emballages, et toxiques.
  • Les conteneurs pénalisent les riverains immédiatement à proximité des parcs à conteneurs par la nuisance sonore qu’ils occasionnent notamment la nuit à l’occasion des relevages des vérins des camions de collecte.
  • Ils n’encouragent pas au tri sélectif ni à la réduction de la production des déchets. En effet ils incitent à jeter le plus possible dans ces poubelles et le moins possible dans celles des produits recyclables. Une solution de collecte des déchets ménagers est celle de sacs transparents prépayés à capacité unique dûment identifiables par étiquetage. Ce type de collecte responsabilise le citoyen en encourageant le tri sélectif et la réduction de la production des déchets ménagers. Ces sacs doivent être facturés à toutes les familles biscarrossaises au même prix, afin que chacun puisse être informé et prendre conscience du véritable coût de l’élimination des déchets ménagers.. Il est important que le traitement social du coût de l’élimination des déchets soit dissocié du véritable coût écologique du traitement des déchets ménagers. La collecte doit faire l’objet d’une pesée systématique des collectes réalisées sur le territoire communal à l’embarquement afin d’évaluer les effets de la politique de traitement, de fournir des éléments d’argumentation auprès du SIVOM pour obtenir une réduction de la participation financière de la commune. Il faut soutenir l’idée que tous les Biscarrossais soient logés à la même enseigne, aussi bien ceux en hébergement collectif qu’en hébergement pavillonnaire, en hébergement institutionnel à caractère permanent (maison de retraite) qu’en hébergement sans nuitée (écoles, collèges, centre aéré, entreprises). Les matériels pour la collecte en habitat collectif doivent être adaptés en fonction des contraintes, bien évidemment. Ce choix de collecte par sacs prépayés ne peut être retenu et avoir des effets que s’il est cohérent avec un train de mesures simultanées et s’il est intégré dans une politique globale de traitement des déchets ménagers visant à la réduction de leur production. La création d’un poste de chargé de mission, éco-ambassadeur, placé sous l’autorité du Maire, s’impose. Il devra avoir pour tâche l’information et l’éducation des publics à la gestion des déchets et à l’éco-responsabilité, l’animation de campagnes de sensibilisation, le contrôle et l’évaluation des mesures prises en concertation avec les citoyens. Il faut encourager le compostage individuel des matières putrescibles et des déchets verts, aussi bien dans le résidentiel collectif que pavillonnaire : des solutions adaptées existent pour les deux modes d’habitat. Un partenariat doit être initié entre la commune et les commerçants locaux (petits commerces, marchands forains, grande et moyenne distribution) pour réduire la production des déchets à la source, particulièrement ceux constitués par les emballages et sacs. Des solutions existent : vente en vrac, vente au détail, caisses de paiement par secteur pour les moyennes et grandes surfaces, choix du cartonnage plutôt que du plastique. 

Rappelons que les déchets sont le carburant des usines d’incinération (celle de Pontenx pour ce qui concerne les Biscarrossais) et que le choix de l’incinération est un choix politique qui a des conséquences et engage les élus.

Consommes ! Citoyen ! achète des emballages inutiles qui servent de carburant à l’incinérateur ! Et vote pour les politiques productivistes de droite et de gauche promoteurs de la croissance !
Et si tu ne sais pas pourquoi, lis ces explications et apprend ainsi comment tu paies 5 fois tes ordures ménagères et comment tu peux en mourir :

  • Achète au supermarché 12 yaourts, même si tu en as besoin que de 2. Il ont déjà fait 12 000 kms pour arriver dans ton caddy. C’est pour améliorer le réchauffement climatique. Tu paies le plastique, l’aluminium et le carton qui vont avec. TU PAIES UNE 1° FOIS. Le carton, tu le tries si tu n’es pas fainéant. Le plastique, tu le jettes avec la capsule.
  • Une fois par an arrive dans la boite à lettres la taxe sur les ordures ménagères pour payer les équipements et les salaires des agents du SIVOM. TU PAIES UNE 2° FOIS.
  • Tu t’éclaires avec le pot de yaourt que tu as déjà déjà payé 2 fois, l’usine d’incinération produisant del’électricité. TU PAIES UNE 3° FOIS.
  • Il parait que tu n’attraperas pas de cancer à cause de fumée qui n’existe pas et donc sans dioxine. Ça , ça m’étonnerai. Il faut bien que les métaux lourds et autres poisons chimiques soient quelque part. Peut-être bien dans les cendres ! Tu en subiras donc quelques conséquences en soignant ton cancer. Si ce n’est pas toi, ce seront tes petits-enfants. Et ce n’est pas gratuit. TU PAIES UNE 4° FOIS.
  • Il ne faut pas oublier : les équipements, les fours, la maintenance, ce n’est pas le propriétaire exploitant de l’usine d’incinération qui les paie ; c’est payé avec l’argent public, donc avec tes impôts. TU PAIES UNE 5° FOIS.

Donc conclusion : la prochaine fois, mange le yaourt, la capsule, le plastique et le carton qui vont avec. Ça coupe la faim et tu gagneras du temps, Citoyen ! Demande en cas de mort silencieuse due à un empoisonnement lent mais certain à être incinéré dans les forges moderne de Pontenx. Tu auras une remise d’impôts, tu feras preuve de solidarité avec tes concitoyens. Et ce sera sans fumée et sans odeur. Paix à tes cendres puisque alors elles seront devenues tiennes ! Et que tes petits enfants puissent lire ces lignes à leur lumière encore incandescentes ! »


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 novembre 2017

Publication

522 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

58 aujourd'hui
94 hier
218334 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés