Energie : à la recherche d’un miracle !

lundi 9 avril 2012
par  Yan lou Pec
popularité : 12%

Traduction du dernier chapitre de ce panorama de la question énergétique.

Energie : à la recherche d'un miracle.
Cliquer pour agrandir

Extraits :

"La question centrale demeure : comment continuer à fournir de l’énergie dans un monde où les ressources sont limitées et diminuent. En se basant sur tout ce que nous avons discuté précédemment, la conclusion est claire : il est quasiment sûr que le monde disposera non pas de plus, mais de beaucoup moins d’énergie à utiliser dans le futur.

Ainsi, la question auquel le monde doit faire face n’est plus de savoir si on réduit la consommation d’énergie, mais comment on le fait. Les responsables politiques pourraient choisir de gérer la question énergétique de façon stupide, en maintenant notre dépendance aux énergies fossiles le plus longtemps possible, tout en faisant les mauvais choix pour les alternatives, comme les agrocarburants et les sables bitumineux et en investissant insuffisamment dans des options beaucoup plus prometteuses comme le solaire et l’éolien. Si c’est le cas, les conséquences seront catastrophiques. Les systèmes de transports vont péricliter, en particulier ceux qui ont le plus besoin de véhicules très gourmands en énergie : avions, voitures, camions. Le commerce mondial va énormément se contracter avec l’augmentation des coûts du transport maritime. Avec des intrants et des transports dont les prix montent en flèche, les systèmes de production alimentaire très gourmands en énergie vont s’étioler. Tous ces facteurs pourraient entraîner un chômage de très longue durée et peut-être même la famine.

Si, par contre, les responsables politiques, géraient intelligemment cette baisse de la consommation d’énergie, on pourrait maintenir une qualité de vie acceptable à la fois dans les pays industrialisés et les pays moins industrialisés, à un niveau beaucoup plus équitable qu’aujourd’hui. Parallèlement à cela, les émissions de gaz à effet de serre pourraient être considérablement réduites. Mais pour cela, il faudrait une importante campagne auprès de l’opinion publique, afin de mettre en place une nouvelle éthique de protection des ressources, sur la base d’un large accord, pour remplacer les priorités actuelles que sont la croissance sans fin et la surconsommation, tant au niveau individuel qu’institutionnel et industriel."

Pour avoir des dirigeants politiques qui gèrent intelligemment cette transition qui sera "un tournant de l’humanité aussi important historiquement que la découverte de agriculture ou la révolution industrielle", il faudra aussi que les citoyens les choisissent ...intelligemment. Un autre miracle ?


Documents joints

PDF - 330.8 ko
PDF - 330.8 ko
Traduction du dernier chapitre : Plaidoyer pour les économies d’énergies

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 23 septembre 2017

Publication

513 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

3 aujourd'hui
102 hier
211218 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés