Echanges de courriers avec le président de la CPDP

vendredi 17 février 2012
par  Maitre de la toile
popularité : 7%

La dernière semaine du débat public, nous avons mis la main sur un ensemble de documents qui nous permettent d’avoir des doutes sérieux sur les compétences d’EDF en matière de réalisation de cavités salines.

Nous l’avons vu dans un autre article , EDF semble nous avoir menti sur ses compétences acquises lors de sa présence à Etzel.

Les Amis de la Terre ont porté des faits à la connaissance du président de la commission par lettre recommandée.

PDF - 739.3 ko
Courrier des AT au président de la CPDP

Nous avons reçu la réponse du président de la CPDP quelques jours après sa mise en place sur le site. Comme nous pouvons le constater après son enquête, le président rejette notre argumentation.

PDF - 191 ko
Réponse du président de la CPDP au président des AT des Landes

Il semblerait que l’enquête du président de la CPDP consiste en l’envoi d’un seul courrier à EDF... Ceci s’ajoute au problème posé par une vidéo de FR3...

Examinons la réponse d’EDF, versée au dossier.

PDF - 474.4 ko
Réponse d’EDF à la CPDP

" - A la demande d’EDF et des autres opérateurs présents sur le site d’Etzel... la société IVG, titulaire des droits miniers, a réalisé le lessibage des cavités..."

" - La maîtrise d’œuvre du lessivage a été assurée pour le compte d’IVG par la société DEEP KBB..."

C’est parfaitement ce que nous disons EDF n’a jamais rien creusé à Etzel, à l’encontre de ce quelle donne à penser pendant le débat public.

" -EDF a suivi mensuellement l’avancement de lessivage... en s’appuyant sur celle de la compagnie Géostock..."

EDF confirme qu’elle ne faisait que suivre les travaux, elle n’en assurait ni la responsabilité ni la maitrise.

Prenons un exemple : Un logisticien a besoin d’un hangar de stockage. Il passe un contrat de location de 30 ans avec un aménageur. L’aménageur est titulaire de permis de construire pour des hangars standardisés. Le logisticien a un besoin conforme aux réalisations de l’aménageur. L’aménageur confie la réalisation du bâtiment à un sous-traitant spécialisé dans la construction de hangars. Le constructeur construit sous la surveillance de l’aménageur. Le logisticien suit la construction et vérifie l’avancement des travaux mensuellement. Ce n’est pas suffisant, pour le logisticien, pour être capable de devenir aménageur ou constructeur.

Dans un autre dossier celui de la LGV, Nous accusons RFF de mentir en permanence, mais nous savons pertinemment que si, par malheur, la LGV se faisait, nous pourrions faire confiance à RFF pour s’assurer que tel viaduc, ou tel tunnel sera réalisé dans les règles de l’Art par son sous-traitant. RFF maitrise ces techniques. Nous aurions de sérieux doutes si c’était EDF qui avait la maitrise d’œuvre de ces viaducs et tunnels. Par contre nous émettrions les mêmes sérieux doutes si RFF se mêlait de la construction d’une centrale nucléaire pour alimenter les trains en électricité.

Plus loin, dans sa réponse, EDF reconnait ne plus être présente en Allemagne au travers de sa filiale EnBW, et ajoute avec humour, que ce départ d’Allemagne n’impacte en rien son expérience dans le domaine du stockage. C’est une évidence, puisque cette expérience en 2011 semble quasi nulle, essentiellement réduite au premier remplissage de cavités salines. Quand à EDF Trading son rôle semble plutôt proche de l’expérience des Golgman sachs, ou JP Morgan dans le gaz en France. Expérience qui se résume en achat vente à but spéculatif de gaz en gros sans client fixe (catégorie III France).

De même EDF confirme la présence de Monsieur Richet, et de Monsieur Favret pour superviser la construction d’une unité de compression et de traitement des gaz en surface, comme nous l’indiquions. EDF aurait pu ajouter que le sous-traitant choisi est la société Technip spécialiste de ce type de construction.

Quand à la présence de Géostock dans la surveillance, on se doute bien comment la société DEEP va donner un accès libre à ses données et procédures, à un concurrent direct. C’est comme si Peugeot donnait un accès total à ses chaines de montage et bureaux d’études à son concurrent Renault.

  Nous avons maintenant la certitude que si le projet aboutissait, EDF jouerait les apprenti-sorciers dans un Diapir dont la qualité est très controversée. EDF n’a pas acquis en Allemagne l’expérience nécessaire à la réalisation de cavités salines.

 Nous avons maintenant la certitude qu’il y a eu violation de la convention d’Aarhus lors du débat public.

En pièce jointe vous trouverez plusieurs documents qui confortent notre thèse.


Documents joints

Etzel : IVG construit et loue
Etzel : IVG construit et loue
Brochure IVG à Etzel
Brochure IVG à Etzel
Brochure KBB DEEP celui qui creuse
Brochure KBB DEEP celui qui creuse
Communiqué de presse EDF
Communiqué de presse EDF
CP EDF EnBW
CP EDF EnBW
Technip installation de surface Etzel
Technip installation de surface Etzel
Brochure Technip
Brochure Technip

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 18 novembre 2017

Publication

520 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

14 aujourd'hui
81 hier
216621 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés